Épisodes de la vie ésotérique


J'ai eu le bonheur de pouvoir prendre connaissance dans plusieurs Archives d'Europe, de quelques milliers de lettres échangées vers la fin du XVIIIe et dans le commencement du XIXe siècle, par des douzaines de personnages intéressés fervemment par l'ésotérisme dans tous ses aspects doctrinaux et de manifestation. Tout un monde d'idées, de désirs et d'aspirations spirituelles s'ouvre au lecteur de ces épistolaires. Observations, expériences, faits, théories, hypothèses, doctrines, espoirs, convictions, foi, souvent exprimés timidement, quelquefois avec une assurance magistrale, se retrouvent dans ces vieux papiers jaunis. Il est troublant de penser que tout cela a fermenté dans les âmes de gens qui ont vécu dans une période de notre civilisation encore plus généralement chargée d'adversité que la nôtre, à tout ce qui n'est pas tangible et assujétissable à l'examen critique, à la raison froide, à l'argumentation exacte et serrée du doute le plus foncier.
La plupart de tout cela est resté caché et inconnu jusqu'à ce jour. Les correspondants, tous Maçons haut-gradés, membres de sociétés initiatiques très secrètes ont su conserver le secret de leurs épanchements, épanouis seulement dans leurs lettres intimes.



  • Titre : Épisodes de la vie ésotérique

-Auteur : Dr Gérard Van Rijnberk

  • Préface : Jean-Marc Vivenza

  • Nb. pages: 275 pages

  • N° ISBN : 978-2-36353-057-8

  • Prix public : 29,50€

  • Poids : 490 g.

  • N°ISBN/ePub : N.A

  • Date édition : La Pierre Philosophale (2013) - (tirage limité et numéroté) Ce texte édité est conforme à celui de l'édition Paul Derain Lyon, 1949. Note de présentation d'Antoine Faivre édition "Les Introuvables" de 1980.

Note de présentation :

Une réédition de cet ouvrage s'imposait, car à force d'être devenu rare il finissait par se faire oublier. Pourtant, quelle source d'informations ! Van Rijnberk a traité ici de sujets divers, mais dont tous ont pour dénominateur commun l'Illuminisme au XVIIIème siècle. Le livre de René Le Forestier (La Franc Maçonnerie templière et occultiste au XVIIIème siècle, Paris, Aubier-Nauwelaerts, 1969) pourra servir au lecteur désireux de se documenter plus précisément sur certains points. Et pour ce qui concerne plus particulièrement Charles de Hesse, on consultera l'excellent ouvrage de Max Geiger (Aufkldrung und Erweckung, Zurich, EVZ - Verlag, 1963) consacré à Jung-Stilling. Enfin, nous avons tenté de présenter un panorama de l'Illuminisme de la Franc-maçonnerie du XVIIIème siècle, dans L'ésotérisme au XVIIIème siècle en France et en Allemagne (Paris, Seghers, 1973) et dans Eckartshausen et la théosophie chrétienne (Paris, Klincksieck, 1969).//

Antoine Faivre
décembre 1979


4ème de couverture

Vous pourriez aussi aimer..