Illuminisme et Franc-maçonnerie

nouveauté

Illuminisme et Franc-maçonnerie

Plurielle et transversale, et plus complexe qu’on ne l’imagine parfois, l’œuvre de Joseph de Maistre est, aujourd’hui encore, précieuse, parlante à plus d’un titre, et plus que jamais actuelle. Pour qui la lit sans idée préconçue ni arrière-pensée, il n’est point d’intuition chez elle qui, étrangement, ne résonne avec l’air du temps. La décomposition du commun, les limites et impasses de la raison dite « critique », le triomphe de la pensée toute prête et la langue de bois pour vision du monde, les attaques contre le principe d’autorité, au nom souvent d’une liberté qui ne sait plus au juste de quoi elle est le nom, la violence aussi aveugle qu’omniprésente, enfin un futur hostile, étrange, inconnu, qui s’annonce inexorable : ces considérations, et d’autres encore, sur l’œuvre sans sujet, le monde qui s’égare ou l’homme qui aurait trop voulu, figurent bien, et en bonne place, dans les écrits souvent mal connus du grand écrivain rétrograde. Preuve s’il en est, que n’est pas réactionnaire ou passéiste qui veut, et qu’il faut du talent sinon du génie à penser à la fois avec et contre, tout contre l’époque et ses illusions. Après Balzac et Baudelaire, d’autres lecteurs aussi divers et peu suspects de parti pris que Henri-Claude de Saint-Simon, Félicité de Lamennais, Pierre Leroux, Herbert Marcuse (le théoricien critique de l’Homme unidimensionnel !), René Guénon, Denis de Rougemont, René Girard, Cioran, Camus ou Barthes, ne s’y sont pas trompés en voyant dans l’auteur des Soirées de Saint-Pétersbourg, qui un penseur inspiré de la matière sociale, qui un explorateur alerte et averti de la raison politique, qui un maître solitaire en lucidité et en écriture.
Souligner la modernité ou, plutôt, l’actualité de cette pensée, à partir de ses thèmes majeurs, on dirait aussi bien de ses obsessions : l’homme, la société, l’histoire, la violence, le préjugé, la croyance, etc. – sans oublier, bien sûr, la valeur d’un écrivain et d’une œuvre avant tout littéraire, par le style et le propos : tel est donc le défi que tente de relever, depuis sa création dans les années 1975, la Revue des Études maistriennes, dont le succès, d’estime mais réel, jamais démenti, s’étend bien au-delà du seul paysage intellectuel français. À cette fin, il importait certes de revoir l’idée ou l’image longtemps reçues de l’écrivain savoisien, par une approche renouvelée, susceptible de révéler toute la richesse et les nuances d’une pensée complexe, dynamique et forte surtout. Non plus donc avec la seule, et pesante, idéologie ou, pire, l’hagiographie, qui enferme la lecture dans la paraphrase convenue, répétée à souhait, jusqu’à plus soif ; mais en interrogeant l’œuvre en son lieu et à sa place, preuves et sources à l’appui, thèmes et formes mêlé (e) s, pour mieux la confronter aux enjeux du présent.


Michael Kohlhauer
Directeur de la Revue des Études maistriennes


Sommaire

Caractéristiques

Titre : Illuminisme et Franc-maçonnerie
Auteur : Collectif/ actes du colloque de Chambéry , 4 et 5 mai 1979
Nb. pages: 350 pages
N° ISBN : 978-2-36353-074-5
Prix public : 27,90€
Poids : 410 g.
N°ISBN/ePub : N.A
Date édition : mai 2019 - tirage limité

Extrait de l'ouvrage

extrait de l'ouvrage

extrait de l'ouvrage

extrait de l'ouvrage

extrait de l'ouvrage

extrait de l'ouvrage